INFOS TUNNEL

Fermer
28/06/2022 05:40 La circulation sera totalement interrompue du 28/06/2022 à partir de 19:30 jusqu'au 29/06/2022 à 06:00 pour permettre la réalisation de travaux de maintenance extraordinaire
28/06/2022 05:40 Traffic will be totally stopped from 28/06/2022 19:30 to 29/06/2022 06:00 due to extraordinary maintenance works
28/06/2022 05:40 La circolazione sarà totalmente interrotta dal 28/06/2022 alle ore 19:30 al giorno 29/06/2022 alle ore 06:00 per consentire la realizzazione di attività di manutenzione straordinaria
28/06/2022 05:40 Geschlossene Tunnel von 28/06/2022 bis 29/06/2022 von den Stunden 19:30 bei 06:00 wegen außergewöhnlicher Arbeit
28/06/2022 10:17 Trafic dense à l'approche du péage français
28/06/2022 10:17 Barrier French: heavy traffic
28/06/2022 10:17 Pedaggio francese: traffico intenso.
28/06/2022 10:17 Französichen Barriere : zähflüssiger Verkehr
28/06/2022 10:28 Trafic dense à l'approche du péage italien
28/06/2022 10:28 Barrier Italian: heavy traffic
28/06/2022 10:28 Pedaggio italiano: traffico intenso.
28/06/2022 10:28 Italienischen Barriere : zähflüssiger verkehr

Pour relier les hommes, notre réseau franchit des obstacles inhérents à sa situation géographique, au cœur des Alpes. Pour que le voyage des conducteurs se passe en toute sécurité, ATMB possède une expertise unique d’exploitant d’ouvrages de montagne et d’infrastructures tunnelières.

Ses collaborateurs développent ainsi des compétences pointues dans des domaines multiples, notamment en matière de maintenance des ouvrages d’art, service hivernal, de génie civil, d’équipements et de systèmes et technologies de l’information.

Nos équipes s’engagent chaque jour à toujours améliorer leurs pratiques. L’objectif est de rester un réseau autoroutier cinq fois plus sur que les routes secondaires.

Cela implique aussi de développer des compétences spécifiques et atypiques comme le métier d’artificier pour le déclenchement préventif d’avalanches.

ATMB : un expert en sécurité avec cinq tunnels exploités

En 1965, le Tunnel du Mont Blanc décrochait le record du plus long tunnel routier de l’histoire. 50 ans plus tard, il acquiert aussi celui du plus technologique et devient une référence en matière de sécurité et d’innovation.

Le tunnel du Mont Blanc est aujourd’hui une référence mondiale en termes de sécurité.

Pour cela, le tunnel s’appuie sur quatre leviers essentiels : 

Le tunnel du Vuache sur l’A40, les trois tunnels des Chavants et du Chatelard sur la RN205 sont surveillés en temps réel et pilotés depuis la Tour de contrôle de Bonneville : le PC SIERRA.

Ces tunnels bénéficient d’une gestion technique centralisée qui permettent de commander les équipements du tunnel en quelques clics : fermer le tunnel, abaisser les barrières aux entrées, déclencher la ventilation, déclencher les secours, etc.

Forte de son expertise tunnelière, ATMB supervise depuis 2014 le Tunnel ferroviaire des Montets pour le compte du Département de la Haute-Savoie.  Cet ouvrage est unique en France : il accepte à la fois le passage des trains ou des voitures. En hiver, lorsque la route du col des Montets est fermée pour risques élevé d’avalanches, soit environ 10 jours par an, le tunnel des Montets devient l’unique voie d’accès à Vallorcine depuis la France pour les habitants.

ATMB en assure la supervision lorsqu’il est exploité en mode routier. Ce sont les équipes du centre d’exploitation de Passy-Mont-Blanc qui s’en charge.

ATMB : un expert en sécurité des routes de montagne

Les équipes d’ATMB ont développé au fil des années des expertises spécifiques du fait de sa géographie et des conditions climatiques alpines. ATMB est devenue une référence en matière de service hivernal.

La reprise de la RN205 en 2010 par ATMB représente un défi de taille pour ATMB qui a décidé de faire de cette route atypique à flanc de montagne une 2 * 2 voies aux mêmes exigences de sécurité qu’une autoroute.

Depuis cette date les équipes ATMB redoublent d’efforts pour renforcer la sécurité de cet axe routier qui enregistre plus de 16 000 véhicules en moyenne chaque jour et des trafics estivaux touristiques importants vers l’Italie et Chamonix.

©ATMB

ATMB est par ailleurs la seule société française à compter dans ses équipes d’artificiers, spécialement formés pour déclencher des avalanches préventives et sécuriser ainsi l’entrée côté français du Tunnel du Mont Blanc.

Six agents sont affectés à cette mission qu’ils exécutent en complément de leurs missions au centre d’exploitation de Passy Mont Blanc.
Ils travaillent en collaboration avec le GEIE du Tunnel du Mont-Blanc, METEO FRANCE et tous les acteurs locaux de la sécurité (mairie de Chamonix, guides, nivologues).

Tous les membres de cette équipe ont été formés par l’ANENA (Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches) et ont obtenu le certificat de préposé aux tirs, options « tir en montagne » et « utilisation de mèche lente ».

ATMB : un expert en sécurité des ouvrages d’art

Avec 220 ponts et viaducs pour 130 km de réseau, notre parc représente en moyenne un pont tous les 500 mètres.

Les diagnostics réguliers nous permettent d’effectuer préventivement les travaux nécessaires à la pérennité de nos ouvrages d’art, pour la sécurité de tous.

Aussi, les équipes d’ATMB ont une politique de surveillance et d’entretien préventive, structurée et innovante qui répond aux engagements fixés avec l’Etat dans le cadre de notre contrat d’entreprise.

Cette politique repose sur trois piliers :

1. Le contrôle préventif par des experts sur 3 niveaux

  • Une inspection détaillée de chaque pont est réalisée tous les 5 ans par un bureau d’étude indépendant et agréé qui dresse le bilan « de santé » du pont, intérieur et extérieur. Cette inspection donne lieu à un rapport détaillé sur chaque cm du pont (voire plus lorsqu’on mesure les fissures), avec plans, photos, diagnostic, mesure de l’évolution de l’ouvrage dans le temps, alerte, surveillance particulière ou pas. C’est ce diagnostic approfondi qui fixe le plan d’entretien de chaque pont pour les années à venir. Cette feuille de route précise les interventions nécessaires à la pérennité de l’ouvrage. Cela représente environ 45 ponts à inspecter en détail chaque année. On considère comme pont toute structure qui dépasse 2 m de portée. Pour des viaducs tels que celui de Bellegarde ou des Egratz cela représente une semaine complète de diagnostic.

  • Un contrôle annuel à pied réalisé par un bureau d’étude indépendant permet de déceler les désordres mineurs comme des accrocs ou chocs sur les garde-corps, par exemple après le service hivernal. Ce contrôle annuel peut durer une journée sur un viaduc comme celui de Bellegarde.

  • Enfin, une surveillance continue sur le réseau est réalisée par nos patrouilleurs (1 passage toutes les 4 heures au minimum) et permettent de détecter d’éventuels problèmes de surface : défaut de joints de chaussée, de glissière, formations de trous sur la chaussée.

2. L’utilisation des techniques d’inspection les plus innovantes telles que les  diagnostics réalisés à l’aide de drones

  • ATMB a été une des premières sociétés d’autoroute à introduire en 2015 l’usage du drone pour la surveillance d’ouvrages de grandes dimensions.

Cette nouvelle technologie permet d’avoir une vue parfaite à 360° sur les piles de viaducs de grande hauteur comme celui des Egratz qui culmine à 68 mètres, sans l’intervention de cordistes et de nacelles. Grâce aux milliers de photographies prises par ce drone à 50 millions de pixels, nous avons une précision qui permet à l’inspecteur de détecter d’éventuels défauts dont la taille serait inférieure à un millimètre. Une modélisation en 3D des piles nous permet de suivre dans le temps les évolutions de l’ouvrage et les entretiens nécessaires. Nous l’avons d’ailleurs utilisée depuis pour la surveillance du viaduc de Bellegarde et Bardonnex au-dessus du Rhône.

  • Nous utilisons aussi « l’écoute des ponts ». C’est une méthode récente, qui a été développée par des ingénieurs spécialistes des séismes. Grâce à des capteurs qui détectent les mouvements sur la structure et mesurent leur vitesse, les experts sont en mesure d’appréhender l’état du pont et de repérer d’éventuels défauts. Ils peuvent ainsi comprendre au mieux sa structure et donner des réponses sur son évolution.

  • Enfin, la radiographie complète l’auscultation en fournissant des photos de parties précises de l’intérieur des bétons non accessibles : Cela sert à mesurer le remplissage des câbles à l’intérieur des poutres du viaduc, donc leur état, et leur éventuelle corrosion.

Ces méthodes sont complémentaires entre elles et viennent affiner les diagnostics classiques pour faire avancer l’état de l’art de nos connaissances sur l’évolution des bétons par exemple, selon les méthodes de construction.

Nous échangeons beaucoup entre experts français sur l’évolution de notre parc de ponts et viaducs et partageons ensemble les enseignements respectifs tirés des diagnostics réguliers et des méthodes de rénovation.

3. Des investissements en entretien/réparation soutenus chaque année.

  • Plus de 20 ponts sont entretenus chaque année en moyenne, soit 10 % du parc. Nous avons entre 2 et 3 opérations de rénovation importante chaque année et également des opérations courantes d’entretien
  • Le budget moyen annuel de l’Autoroute et de la Route Blanche pour la rénovation et la maintenance de ces ouvrages d’art se situe entre 2 et 3 millions, c’est le poste le plus important de notre budget de Gros Entretien.
  • A cela s’ajoute des budgets ad hoc pour les chantiers majeurs de rénovation de nos « grands » ouvrages exceptionnels comme les Egratz ou Bellegarde, qui représentent 10 millions d’euros chacun

Quelques chiffres clés

  • 220 ponts dont 3 viaducs de grande hauteur ; 52 sur RN205 et 168 sur A40

  • Inspection détaillée chaque année de 45 ouvrages en moyenne : environ 10 sur RN205 et 35 sur A40

  • Environ 30 ouvrages dits exceptionnels : c’est-à-dire de grande hauteur ou longueur, ou de moindre hauteur mais avec des ancrages au sol à plus de 20 mètres de profondeur…
Le service hivernal : une expertise ATMB

Pour les 175 professionnels ATMB impliqués dans le dispositif hiver, l'objectif est d'assurer les…

Tunnel du Mont Blanc : tunnel exceptionnel innovant, sécurisé

Référence mondiale en termes de sécurité, le Tunnel du Mont Blanc est chaque jour…

Plus de 11 000 équipements dynamiques au Tunnel du Mont Blanc

Des équipements à la pointe de l’innovation pour la sécurité

Carnet de route #Environnement : la faune

L’objectif des équipes d’ATMB est de rétablir les corridors biologiques rompus il y a…

Carnet de route #Environnement : la flore

Au service de la biodiversité, ATMB a complètement changé sa façon d’entretenir les espaces…

Carnet de route #Environnement : l’énergie

Réduire nos consommations d’énergie et favoriser le recours aux énergies durables.