INFOS RÉSEAUX

INFOS TUNNEL

Fermer
08/08/2022 20:27 Attente au péage Italien de 30 MN
08/08/2022 20:27 Tail to the barrier Italian, pending planned 30 MN
08/08/2022 20:27 Attesa al pedaggio italiano, attesa prevista 30 MN
08/08/2022 20:27 Rute, die Barriere italienischen Erwartung geplant 30 MN

La protection de la faune et le respect de la biodiversité en Haute-Savoie sont des priorités pour ATMB. Les équipes se sont engagés sur les années à venir à mener des actions concernant des aménagements écologiques, la création d’écoponts, de corridors écologiques, etc.

L’A40 traverse de nombreux territoires où circulent les animaux. Pour les préserver, plusieurs aménagements sont réalisés : des écoponts au-dessus de l’autoroute et des passages inférieurs à faune sous l’autoroute. C’est en combinant ces deux types de passages que l’on parvient à réparer la perméabilité écologique coupée par l’autoroute.

Cela concerne aussi l’eau et l’aménagement de passages dans l’Arve pour que les poissons puissent frayer.

Ce travail est mené en concertation avec les acteurs locaux : monde agricole, chasseurs, associations naturalistes et collectivités territoriales. ATMB possède 8 passages à faune et 4 sont à venir.

Les écoponts pour protéger la grande et petite faune

Les écoponts sont surtout construits pour aider la grande faune à traverser : cervidés, sangliers, grands prédateurs.
Par exemple, le cerf a besoin d’une grande largeur autour de lui avant de s’engager.
Les écoponts sont donc plus rares car ils nécessitent de la place, des abords favorables, des techniques d’implantations et un financement plus important étant donné que l’on construit un pont uniquement pour les animaux.

L’écopont de Viry, premier écopont construit par ATMB, a été inauguré en 2019. Il restitue un corridor écologique pour une centaine d’espèces et permet de rétablir leur équilibre de vieIsolé et protégé, le corridor permet des déplacements sans danger pour la faune. Végétalisé, il permet aux animaux de se nourrir et de s’abriter en toute sécurité. 

Le projet de construction de A à Z

Source : ATMB

A quoi sert un écopont ?

Source : ATMB
HABILLER & ISOLER : Des écrans en bois rassurent la faune en rappelant le passage d’une haie, et la protège du bruit de l’autoroute et des éblouissements des phares la nuit. / VÉGÉTALISER, NOURRIR & ABRITER : Aux entrées, la plantation d’arbres permet de relier l’écopont à la végétation existante. Des haies, plantées en amont, guident la faune. Des essences locales ont été choisies pour nourrir et abriter la faune, même en hiver, avec 30 % d’épineux. / INVITER AU PASSAGE : Le pont est large de 25m, soit 6 voies de circulation. Il est dimensionné pour le passage du cerf, animal le plus exigeant pour traverser un ouvrage. En forme d’entonnoir, le pont accompagne les espèces dans leur passage. / ACCOMPAGNER LES DÉPLACEMENTS DE TOUTES LES ESPÈCES : Un cheminement sable & copeaux de bois • Deux mares aux entrées de l’écopont pour les espèces issues des milieux aquatiques (amphibiens, mammifères des cours d’eau) • Un cordon de pierre et de bois (andain) pour les rongeurs et reptiles
Ecopont de Viry ©ATMB

Des acteurs locaux et spécialistes de la biodiversité particulièrement impliqués sur le projet

Source : ATMB
Source : ATMB

L’écopont d’Arenthon a été inauguré fin 2019. Les élèves de l’école élémentaire d’Arenthon ont pu planter des arbustes pour aménager l’écopont et donner un espace de vie agréable pour les animaux. Inviter les jeunes générations permet aussi à ces dernières de s’intéresser et s’impliquer davantage à la préservation de leur planète.

Source : ATMB
Ecopont d'Arenthon vu depuis l'autoroute
Ecopont d’Arenthon ©ATMB
Elèves en train de planter un arbre sur l'écopont d'Arenthon
Inauguration de l’écopont Arenthon avec des élèves ©ATMB

Les passages sous l’autoroute pour la faune

Les passages inférieurs à faune sont souvent des ouvrages existants sous l’autoroute (chemins agricoles ou des buses pour les cours d’eau) qui sont réaménagés pour les transformer en passage à animaux.

Ils sont plus nombreux et très efficaces pour la petite et moyenne faune comme le renard, le blaireau, la martre, l’hermine…

Début 2022 à Arthaz, le passage sous l’autoroute a été supprimé pour les véhicules à moteur et transformé en chemin aménagé pour la faune et les promeneurs.

A Etrembières et à Nangy, les chemins situés sous l’autoroute, au niveau des piles des deux ponts qui enjambent l’Arve ont été réaménagés et végétalisés début 2022 pour rassurer la faune.

Passage inférieur à faune d’Arthaz ©ATMB

Les animaux aquatiques : le cours de l’Arve réaménagé à Cluses

Dans le cadre de la Trame bleue, les équipes d’ATMB aménagent le lit de l’Arve pour rétablir le passage des poissons et ainsi permettre une continuité écologique entre le Lac Léman et Passy.

A Cluses, sous l’autoroute, ATMB a réaménagé en 2022 le lit de l’Arve avec la construction de cinq rampes (ou seuils) permettant d’effacer un dénivelé actuellement trop fort pour les poissons qui remontent l’Arve depuis le Léman.

Pour faciliter la reproduction et le brassage génétique de ces poissons, notamment les truites, des rampes en enrochement ont été construites par nos équipes, cela permet d’adoucir le fil de la rivière pour faciliter la remontée des poissons.

David Banant nous explique les travaux réalisés :

Anouk Leonard, coordinateur environnement nous explique pourquoi ces travaux sont nécessaires pour la préservation de la biodiversité :

Depuis le lundi 22 novembre 2021 et jusqu’à fin janvier 2022, les équipes d’ATMB ont poursuivi leur « Carnet de route #Environnement » avec le réaménagement de trois passages situés sous l’Autoroute Blanche pour faciliter le passage de la petite faune.

Carnet de route #Environnement : l’air

Pour lutter contre la pollution en vallée de l’Arve, ATMB propose différentes actions :…

Carnet de route #Environnement : la flore

Au service de la biodiversité, ATMB a complètement changé sa façon d’entretenir les espaces…

Carnet de route #Environnement : l’énergie

Réduire nos consommations d’énergie et favoriser le recours aux énergies durables.

Carnet de route #Environnement : l’eau

Protéger la ressource en eau potable le long de l’autoroute et réduire nos consommations…

Carnet de route #Environnement : les déchets

100 % des déchets récoltés, issus de notre activité mais aussi de celle de…

Carnet de route #Environnement : le bruit

ATMB fait de la lutte contre les nuisances sonores une de ses priorités.