Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Services pratiques

L’Autoroute Blanche (A40) : un axe vital pour la Haute-Savoie

L’A40 relie Mâcon (Saône-et-Loire) à Passy (Haute-Savoie). ATMB est concessionnaire de la section allant de Châtillon-en-Michaille (Ain) à Passy (Haute-Savoie). Longue de 110 km, elle compte deux ramifications vers la Suisse (A41 et A411). C’est APRR qui est concessionnaire de la section Mâcon-Châtillon-en-Michaille.

ATMB - vue aérienne de l'Autoroute Blanche en Vallée de l'Arve

La construction de l’Autoroute Blanche (A40) fut décidée pour répondre au dynamisme touristique et industriel de la Vallée de l’Arve, avec l’ouverture du Tunnel du Mont Blanc, ainsi qu’aux besoins de mobilité des habitants de la Haute-Savoie. Le premier tronçon, reliant Genève-Vallard à Bonneville, fut inauguré en 1974. Le dernier en 1991.

Au pied du Pays du Mont Blanc, les 110 km de l’Autoroute Blanche (A40) gérés par ATMB comptent plus de 200 ouvrages d’arts, dont 3 viaducs (Bellegarde, 1050 m ; Bois d’Arlod, 300 m ; Bardonnex, 360 m) et un tunnel (Vuache, 1,4 km). 

Plus de 200 communes de la Haute-Savoie et de l’Ain sont reliées grâce à l’Autoroute Blanche (A40). Axe vital pour la Haute-Savoie, elle possède treize échangeurs pour répondre aux besoins d’une zone densément peuplée et économiquement très active.

L’A40 constitue aussi une voie d’accès privilégiée vers les stations de montagne de Haute-Savoie. Hiver comme été, des dizaines de milliers de vacanciers l’empruntent pour rejoindre les domaines du Mont-Blanc, des Aravis, du Giffre, du Chablais et du Beaufortain desservis par le réseau ATMB.

L’Autoroute Blanche (A40) est empruntée très majoritairement (près de 90 % du trafic) par des véhicules légers.

 

30 communes desservies, 13 échangeurs, plus de 200 ouvrages d’arts, 3 viaducs et un tunnel.

Découvrez la carte de l’Autoroute Blanche (A40).

La Route Blanche (RN205) : la voie d’accès à Chamonix et au Tunnel du Mont Blanc

Depuis Passy, la Route Blanche (RN205) est le trait d’union entre l’Autoroute Blanche (A40) pour rejoindre Chamonix et le Tunnel du Mont Blanc. 

Longue de 20 km, la Route Blanche (RN205) est une route nationale express sans péage. Cet axe est essentiel pour la desserte des communes de la vallée de Chamonix. La RN205 est aussi la voie d’accès privilégiée pour rejoindre le Val d’Aoste en Italie grâce au Tunnel du Mont Blanc.
Depuis 2010, l’Etat a confié à ATMB l’exploitation et l’entretien de la Route Blanche (RN205).

La Route Blanche  culmine à 1 274 m d’altitude et compte, sur seulement 20 km, 53 ponts et viaducs (dont celui des Egratz, long de 1 470 m et haut de 68 m) et trois tunnels (dont celui des Chavants, long de 1 015 m). Elle est exposée à des températures négatives plus de 100 jours par an.
ATMB s’est fixé comme objectif d’apporter à cet axe un niveau de sécurité et de service comparable à celui de l’Autoroute Blanche (A40). 

 

53 ponts et viaducs sur 20 km

Le saviez-vous ? 
Les samedis des vacances de février, les équipes d’ATMB accueillent sur l’Autoroute Blanche jusqu’à 80 000 véhicules pour l’accès aux stations. Sur l’Autoroute et la Route Blanches, le service hivernal dure la moitié de l’année ! Plus de 40 engins et 170 personnes sont mobilisés pour déneiger les 130 km de route.