Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Publié le 24.12.2018 Bonneville

A l’approche de chaque période hivernale, de novembre à avril, les équipes d’ATMB déploient un important dispositif pour assurer la fluidité du trafic et assurer la sécurité des conducteurs de l’Autoroute et de la Route Blanches. Pour ce faire, elles s’appuient sur les équipements de pointe mis à leur disposition ainsi que leurs expertises uniques.

Un réseau d’altitude aux conditions hivernales exigeantes

Le réseau d'ATMB est situé dans un cadre géographique culminant à près de 1300 mètres d’altitude. Pour la période 2017-2018, on dénombre jusqu’à 140 jours de températures négatives, 49 jours neigeux (contre 20 l’hiver précédent) et 3 mètres de neige cumulée, soit autant de jours où les conditions climatiques mettent à rude épreuve le bitume. Pour relever ce défi hivernal, le plus important depuis 2012/2013, les femmes et hommes en jaune sont intervenus 5 059 heures, soit  une augmentation de 222 % par rapport à l’hiver précédent.

Une mobilisation de taille au service de la sécurité

Le dispositif déployé pour la sécurité des conducteurs est conséquent : chaque hiver, les effectifs des équipes sont doublés sur le terrain, avec 175 femmes et hommes en jaune mobilisés 24h/24 et 7j/7 pour entretenir les routes et, en cas de neige ou de risque de verglas, procéder au salage et au déneigement. 

Pour ce faire, les équipes s’appuient les 16 stations météo du réseau, qui leur permettent de connaitre les prévisions mais aussi les conditions en temps réel et donc d’évaluer les moyens à déployer pour les interventions. 41 camions équipés de lames sont également mis à leur disposition, soit un camion tous les 4km. Cela permet d’intervenir sur n’importe quel point du réseau en moins de 30 minutes. En cas d’astreinte, les équipes peuvent être renforcées en 20 minutes seulement. L’accès au Tunnel du Mont Blanc mobilise quant à lui une expertise unique : 5 artificiers sont chargés de déclencher des avalanches préventives et de sécuriser l’accès au tunnel. Chaque hiver, ils réalisent en moyenne 30 à 45 interventions pour la sécurité de tous. Enfin, les équipes disposent de 5 centres d’exploitation qui jalonnent les 130 km du réseau : à Bonneville, Viry, Eloise, Passy Mont Blanc et Les Houches.

Les équipes se préparent actuellement aux départs en vacances de Noël, période durant laquelle le réseau est particulièrement emprunté par les vacanciers qui se rendent vers les stations de ski de Haute-Savoie et d’Italie. Le samedi 22 décembre, jusqu’à 1 900 véhicules/heure sont attendus au péage de Cluses dans les deux sens de circulation entre 10h et 14h et 4 400 au péage de Viry. A Nangy, le pic de trafic est prévu vendredi 21 décembre avec 3 000 véhicules/heure le matin dans le sens Chamonix-Mâcon et 3 500 véhicules/heure en fin de journée dans le sens Mâcon-Chamonix. Les prévisions annoncent également un important trafic les week-ends du 28 au 30 décembre et du 4 au 6 janvier sur l’ensemble du réseau. Pendant les fêtes de fin d’année, l’Autoroute Blanche peut accueillir jusqu’à 60 000 véhicules chaque samedi.

Quelques rappels avant de prendre le volant

Pour assurer les meilleures conditions en période hivernale, l’implication des conducteurs est essentielle. Ces derniers sont invités à préparer leurs déplacements et de suivre les recommandations suivantes :

  • Respecter les consignes de sécurité ;
  • Ne jamais doubler un chasse neige en intervention ;
  • Consulter les conditions du trafic en temps réel, être attentif aux panneaux lumineux sur la route et écouter les flash spécifiques relayés sur Autoroute Info 107.7 FM ;
  • Prendre connaissance des intempéries annoncées et équiper son véhicule en conséquence. Pour la conduite hivernale : pneus neige ou hiver*, chaînes**, bombe antigel, raclette…
  • Veiller à sécuriser le chargement des coffres de toit, porte-ski etc. et déneiger le toit de son véhicule avant de prendre la route : en plus d'alourdir le véhicule, la neige accumulée peut cacher une plaque de glace  dangereuse pour les automobilistes qui suivent le véhicule.

 

*En Val d’Aoste, du 15 octobre au 15 avril, les pneus neige ou hiver sont obligatoires sous peine d’amende
**Le port des chaînes est interdit au Tunnel du Mont Blanc et sur l’autoroute