Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Communiqué de presse

Par mesure préventive, les équipes du GEIE‐TMB ont suspendu les travaux de rénovation de la dalle de roulement du Tunnel du Mont Blanc. 

Cette mesure immédiate fait suite à la découverte de traces ponctuelles de fibre d’amiante dans certains éléments constructifs lors des travaux, et doit permettre une nouvelle inspection détaillée pour d’éventuels travaux complémentaires d’assainissement.

Aussi, les activités de rénovation de la dalle de roulement ne pourront redémarrer qu’à l’issue de ces opérations.

Le nouveau calendrier des travaux sera fixé au cours des prochains jours et communiqué prochainement.

 

Engagés depuis le 12 avril, les travaux de rénovation de la dalle de roulement du tunnel viennent d’être interrompus après 11 nuits de travaux.

En effet, après avoir rénové environ 300 mètres de la dalle sans encombre, soit un tiers du chantier global, les équipes de l’entreprise chargée des travaux ont suspecté une présence ponctuelle d’amiante lors de la démolition de quelques éléments constructifs. Par mesure de précaution afin de protéger les équipes intervenantes et sans attendre le diagnostic, les équipes du GEIE‐TMB ont suspendu le chantier. L’inspection qui a aussitôt été demandée a confirmé la présence de traces de fibre d’amiante sur le matériel prélevé, datant vraisemblablement de la construction du tunnel.

Les équipes du GEIE du Tunnel du Mont Blanc remercient les équipes pour leur vigilance qui a permis de révéler ce défaut. Le GEIE‐TMB précise que, avant la réalisation des travaux, il avait effectué en 2019 les diagnostics de recherche d’amiante, menées par un organisme agréé, étape préalable obligatoire à ce type de chantier de génie civil. 

Aussi, depuis le 3 mai, le GEIE‐TMB a pris la décision de diagnostiquer la totalité du tunnel et les nuits de fermeture sont donc dédiées à l’inspection de l’ensemble des conduites, afin d’établir un nouveau diagnostic et de lancer les opérations d’assainissement éventuelles par un organisme agréé. Ceci dans le but de protéger l’ensemble des équipes concernées par les travaux et ce, malgré le retard que cela impliquera dans le déroulement du chantier. 

Les activités de rénovation de la dalle de roulement ne pourront redémarrer qu’à l’issue de ces opérations. Un prochain calendrier tenant compte de ces nouvelles interventions et de la reprogrammation des 15 nuits de travaux restantes sera communiqué dans les prochains jours.

 

 

INFO VIABILITÉ – Les nuits de fermeture programmées pour la semaine 20 seront utilisées pour la réalisation de travaux de maintenance de nature différente. Aussi, la circulation sera totalement interrompue au cours des nuits suivantes :

  • lundi 17 mai, de 22h00 à 6h00 ;
  • mardi 18 mai, de 22h00 à 6h00 ;
  • mercredi 19 mai, de 22h00 à 6h00 ;
  • jeudi 20 mai, de 22h00 à 6h00.

Chaque interruption aura donc une durée de 8 heures (au lieu des 10h30 comme prévu initialement).