Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Actualités
Publié le 28.07.2020

Sur la commune de Gaillard, la 1ère voie de covoiturage sur autoroute de France est testée depuis octobre 2018. Les résultats, plus que satisfaisants, ont permis à cette expérimentation d’être prolongée de deux ans. Aussi, et afin de lutter contre la fraude, ATMB teste depuis juin 2020 un tout nouveau système de caméras de comptage des occupants d’un véhicule.

Une expérimentation prolongée et des tests avec de nouvelles caméras de comptage

Suite à ces bons résultats, l’expérimentation est prolongée de deux ans.

Expérimentation caméras de comptage Voie de covoiturage Vallard ATMBATMB teste depuis juin un tout nouveau système de caméras de comptage des occupants d’un véhicule afin de lutter contre la fraude. En effet, l’étude a fait ressortir un point d’amélioration majeur à traiter : la fraude. Le taux d’autosolistes qui utilisent cette voie est de 8 à 13 %, selon l’heure et le sens de déplacement.

 

Afin d’améliorer ce point, les équipes d’ATMB testent depuis juin, deux systèmes de caméras à comptage d’occupants avec deux prestataires Egis et Macq. Ces derniers ont eux aussi ont besoin de confronter aux situations réelles ce tout nouveau procédé : la nuit, sous la pluie, en cas de brouillard, etc. ATMB sera une nouvelle fois accompagné par le CEREMA afin de mesurer l’efficacité de ce dispositif.

Ce dispositif a besoin d’être testé en situation réelle. Une fois qu’il sera fiabilisé, les caméras commanderont une barrière qui s’ouvrira s’il y a au moins deux personnes dans le véhicule. Si ce n’est pas le cas, la voiture devra rejoindre la voie de circulation normale.

Le projet d'ATMB : une voie de covoiturage à Thônex/Vallard

Le 8 octobre 2018, ATMB et le Canton de Genève ont créé la 1ère voie de covoiturage sur autoroute, binationale et avec passage de douane. 

1ère voie de covoiturage sur autoroute, binationale et avec passage de douane ATMB

Cette voie rend le passage de la douane plus rapide aux véhicules avec au moins 2 occupants. Un gain de temps forcément incitatif pour récompenser les covoitureurs, sur cet axe autoroutier qui accueille jusqu’à 22 000 véhicules les jours de semaine.

Les résultats de l’expérimentation :

Bilan à 1 an de la voie de covoiturage de Vallard ATMB

Le bilan dressé par le CEREMA  (centre d'études et d'expertise sur l'environnement et la mobilité, placé sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire) prouve la pertinence de ce dispositif.

Bilan à 1 an de la voie de covoiturage de Vallard ATMB véhicules covoitureurs a progressé de 2% le matin, de 10,8% en 2018 à 12,9% et temps de parcours des covoitureurs pour traverser la frontière raccourci jusqu’à 4 min de moins bouchons qui se forment régulièrement sur l’autoroute en amont de la douane réduisent de 35% bons résultats car la même période, le trafic sur cette plateforme douanière a progressé de 10% 26% de 600 utilisateurs disent pratiquer plus le covoiturage avec la voie et 39% affirment que leur pratique covoiturage fut déclenchée par la voie