Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Conseils

Le Tunnel du Mont Blanc est , c’est un ouvrage exceptionnel de 11,6 km de long situé sous le plus haut massif montagneux d’Europe. Porte vers l’Italie, il est aussi, un symbole fort de la prouesse humaine et technologique de deux pays et une référence mondiale en matière de sécurité. Le Tunnel du Mont Blanc a fêté en 2015 les 50 ans de son inauguration. Voici quelques conseils pour mieux profiter de sa traversée.

En route vers le Tunnel du Mont Blanc

Profitez de la Route Blanche (RN205)

Le Tunnel du Mont Blanc est accessible depuis la Route Blanche (RN205) qui relie Le Fayet à Chamonix. Prenez le temps d’admirer ses vues imprenables : l’Aiguille du Midi, son téléphérique, le glacier des Bossons, le sommet du massif du Mont Blanc... De nombreuses pauses sont possibles pour prendre des photos.

La Route Blanche est aussi une formidable prouesse technique. Culminant à 1 274 m d’altitude, elle compte 53 ponts et viaducs ainsi que deux tunnels en seulement 20 km.  Elle dessert de nombreuses stations de ski dont les plus connues sont Chamonix, Saint-Gervais ou encore Vallorcine. Avec deux voies dans chaque sens de circulation, elle permet un trajet serein.

4 aires de services et de repos sont à la disposition des conducteurs, dont celle des Houches qui offre, depuis sa terrasse aménagée, une vue imprenable sur le Mont-Blanc. Une halte s’impose !

Roulez fluide 

Pour profiter d’une circulation fluide sur la route d’accès au Tunnel du Mont Blanc, informez-vous sur les prévisions de trafic sur notre site. Vous pouvez également consulter nos webcams en permanence et connaitre le temps d’attente réel au tunnel

Faites des économies 

Plusieurs formules d’abonnements (aller-retour, 10, 20, 50 passages) sont disponibles pour traverser le Tunnel du Mont Blanc. Pour bénéficier de réductions allant jusqu’à 85 % par passage, rendez-vous ici.

Découvrez Chamonix 

Mythique capitale de l’alpinisme, la ville offre un décor grandiose, enserré entre les aiguilles de Chamonix, les Drus, l’Aiguille verte et, bien sûr, le Mont-Blanc. S’y promener permet de partir à la découverte de son prestigieux passé : palaces de la Belle Epoque, façades Art déco, fermes traditionnelles… Plus encore, il flotte dans cette ville un parfum d’épopées humaines, celles des « conquérants de l’inutile » qui ont écrit l’histoire de l’alpinisme : Terray, Bonatti, Desmaison, Rebuffat…

www.chamonix.comwww.savoie-mont-blanc.com

À l'intérieur du tunnel

Avant votre passage, prenez le temps de consulter les règles de circulation dans le Tunnel du Mont Blanc. À tout moment, vous pouvez également découvrir le travail des équipes du tunnel : ils sont plus de 250 collaborateurs mobilisés pour 11,6 km de tunnel pour votre sécurité.

À l’entrée du tunnel, un péager vous remet un document indiquant les principales règles de sécurité à respecter dans le tunnel. C’est un document à lire absolument ! Pendant votre voyage, restez à l’écoute de votre autoradio sur l’une des 2 fréquences du tunnel qui vous donnent les consignes de sécurité : Infotrafic FM 107.7 et Isoradio (Italie) FM 103.3.

Dans le tunnel, roulez sereinement en respectant les règles de sécurité : la vitesse (70 km/h maximum, 50 km/h minimum) et la distance (150 m avec le véhicule qui vous précède). Le respect de ces règles essentielles est contrôlé par une équipe de police binationale. 

En cas d’incident

Tout est mis en œuvre pour assurer votre sécurité dans le Tunnel du Mont Blanc. En cas d’incident, des consignes sont immédiatement données aux conducteurs grâce aux panneaux d’information répartis sur toute la longueur du tunnel. Des équipes du tunnel sont également mobilisées pour intervenir immédiatement. Si vous êtes vous-même victime d’un incident (problème mécanique…), arrêtez-vous sur l'un des emplacements d’arrêt situés tous les 600m à droite de la chaussée dans la mesure du possible.

Si cela n’est pas possible :

  • Arrêtez votre véhicule le plus à droite possible de la chaussée.
  • Coupez le moteur et allumez vos feux de détresse. 
  • Avertissez le poste de contrôle du tunnel à partir d’une des niches SOS (il y en a une tous les 100 m). Vous serez mis en relation avec un opérateur sécurité trafic qui vous prendra en charge très rapidement

Durant votre traversée, vous n’êtes pas seuls : opérateurs au poste de contrôle, équipiers sécurité trafic, pompiers etc. sont présents dans le tunnel 24h/24 et 7j/7 pour votre sécurité. 

Pour plus d'informations, découvrez les dispositifs de sécurité dans le Tunnel du Mont Blanc.

Le saviez-vous?

Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le Tunnel du Mont Blanc se situe à l’aplomb de l’aiguille du Midi. Culminant à 3 842 m, elle est la plus haute des aiguilles du massif du Mont-Blanc. En traversant le Tunnel, vous pénétrez donc à plus de 2 000 m sous la roche granitique.

A l'autre bout du Tunnel : la vallée d'Aoste

Le Tunnel du Mont Blanc est une fenêtre vers l’Italie.

Les visites à ne pas manquer dans le Val d’Aoste :

  • Le parc national du Grand Paradis : 70 000 ha protégés s’étalant entre 800 et 4061 m d’altitude, abritant une faune et une flore exceptionnelles.
  • Les châteaux : on en compte une quarantaine, bâtis entre le XIIe et le XIXe siècles, témoins de l’importance stratégique de cette région. Le plus célèbre et le plus impressionnant est celui de Fénis mais celui de Graines vaut également le détour.
  • Aoste : ce bourg de 30 000 habitants fut surnommé « la Rome des Alpes ». Son centre historique cerné de remparts abrite de nombreux vestiges de son glorieux passé.
  • Courmayeur : au pied de l’aiguille du Midi et du Mont Blanc, sa situation exceptionnelle a fait de la station un haut lieu de l’alpinisme. Elle possède aussi un centre piétonnier agréable avec ses ruelles tortueuses. La station propose près de 20 remontées mécaniques et 30 pistes, accessibles avec le forfait Mont Banc unlimited, qui permet de skier dans la vallée de Chamonix et à Courmayeur (ainsi qu’à Verbier, en Suisse) (pour en savoir plus : www.compagniedumontblanc.fr)
  • Le Skyway Monte Bianco : inauguré fin 2015, ce téléphérique relie les 3 gares de Pontal d’Entrèves (1300 m), du Pavillon du Mont Fréty (2200 m) et de la Pointe Heilbronner (3466 m). Les cabines pivotent à 360° tout au long du parcours pour offrir une vue globale sur les sommets. Tout en haut, un panorama à couper le souffle sur le Mont Blanc, le Mont Rose, le Cervin, le Grand Paradis. (pour en savoir plus : www.lovevda.it)

A savoir : dans le Val d’Aoste, les pneus "hiver" sont obligatoires du 15 octobre au 15 avril. A défaut, vous devez avoir des chaînes à disposition. Le non-respect de cette disposition expose à une amende de 80 €.