Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Sécurité

Les nombreux ouvrages - tunnels, ponts, viaducs, - que compte le réseau d'ATMB font l'objet d'une mobilisation permanente. Avec une priorité : votre sécurité.

Le Tunnel du Mont Blanc : des équipements de sécurité uniques au monde !

Le Tunnel du Mont Blanc relie la France et l’Italie sous le plus haut sommet d’Europe. Long de 11,6 km, le Tunnel du Mont Blanc est plus qu’un ouvrage d’art : une formidable aventure humaine et technique, un axe majeur pour l’économie locale, un trait d’union entre les peuples et une référence mondiale en matière de sécurité. Entre 1959 et 1965, six ans furent nécessaires entre le début des travaux et son inauguration.

Priorité absolue, la sécurité dans le Tunnel du Mont Blanc fait l’objet d’innovations permanentes et mobilise plus de 250 personnes. Un poste de contrôle et de commande assure la surveillance de la circulation et le pilotage des équipements de sécurité. Pour cela, il dispose d’un système de gestion technique centralisée qui analyse en permanence… 35 000 données issues des 157 caméras et des milliers de capteurs qui équipent le Tunnel (3 680 capteurs laser pour le seul contrôle de la température par exemple). Ce dispositif détecte automatiquement toute situation anormale et permet aux opérateurs du Tunnel de commander, en quelques secondes, l’ensemble des dispositifs de sécurité.

Le saviez-vous ?

  • 11 pompiers sont présents 24h/24 aux deux entrées et au centre du Tunnel.
  • Les pompiers du Tunnel sont équipés de 4 Proteus, des véhicules d’intervention anti-incendie uniques au monde et conçus spécifiquement pour le Tunnel du Mont Blanc. Ils possèdent un réservoir d’eau de 12 000 litres et deux lances d’une portée de 60 m. Ils sont équipés de caméras thermiques et de radars de dernière génération pour progresser quelle que soit la visibilité. Ces véhicules représentent chacun un investissement de 800 000 euros.

Autoroute Blanche (A40) et Route Blanche (RN205) : 60 ponts et viaducs, un PC de contrôle dernier cri

Implantées au cœur d’un environnement de montagne, l’Autoroute Blanche (A40) et la Route Blanche (RN205) ont nécessité la construction de plus de 200 ouvrages d’art (ponts, viaducs, murs, etc.) et de 4 tunnels sur moins de 140 km… Leur nombre, leur situation et leur densité exigent une attention toute particulière. Des travaux de maintenance, d’assainissement, de rénovation, de sécurisation et des exercices de sécurité y sont régulièrement programmés pour vous garantir une sécurité maximale. 

A Bonneville (Haute-Savoie), les équipes d’ATMB, basées au Poste de Contrôle Trafic de toute dernière génération baptisé Sierra, veillent 24h/24 sur votre sécurité et sur la fluidité du trafic. 

Pour cela, les opérateurs PC s’appuient sur un outil informatique de commande centralisée de plus de 2 000 équipements répartis sur l’Autoroute Blanche (A40) et la Route Blanche (RN205) : éclairages, caméras, capteurs pour la détection automatique d’incidents, signalisations…

Les opérateurs ont pour mission de visionner et de gérer le trafic de l’Autoroute Blanche (A40) et de la Route Blanche (RN205), ainsi que les tunnels du Vuache, du Châtelard et des Chavants.

Ils analysent les données, les images vidéo et pilotent l’ensemble des équipements de sécurité (par exemple pour la lutte incendie dans les tunnels). En cas de nécessité, ils gèrent les appels d’urgence et alertent les services publics de secours. 

Ils sont également chargés de l’information des clients concernant les conditions de trafic (panneaux lumineux, Autoroute Info…). 

Le saviez-vous ? 
20 000 m2 de grillages et d’écrans pare-bloc ont été posés sur les trois kilomètres de la descente des Egratz, sur la Route Blanche (RN205). A l’endroit où la roche surplombe les voies de circulation, ATMB a construit une galerie de protection au-dessus de la chaussée, sur 110 m de long. Cette « casquette » empêche la formation de stalactites et de glace sur la chaussée. Ces aménagements ont nécessité trois ans de travaux.

ATMB - casquette des Egratz