Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Communiqué de presse

Afin d’inscrire le covoiturage dans les bonnes résolutions 2020 des haut-savoyards et aindinois habitant le Genevois français, les équipes d’Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) et du Pôle métropolitain du Genevois français s’associent pour la nouvelle version de l’offre JE COVOIT. Elles cofinancent les trajets du passager covoitureur, que ce dernier utilise l’autoroute ou le réseau secondaire sur le territoire du Genevois français. Ses frais seront directement réglés dès lors qu’il certifie ses trajets sur l’application Klaxit.
Par exemple, pour un parcours entre Bonneville et Genève, soit 28 km, le trajet sera gratuit pour le passager. ATMB et le Pôle métropolitain financeront les 2,80 € dus au conducteur.
Cette offre s’applique sur tous les trajets réalisés sur le territoire du Genevois français et dans la limite de 4 000 trajets de 30 km maximum.

Une offre inédite qui encourage le passager covoitureur

ATMB et le Pôle métropolitain du Genevois français s’associent pour la nouvelle version de l’offre JE COVOIT. Il s’agit pour ces deux entités de continuer à inciter les habitants du territoire à covoiturer afin de diminuer le nombre de véhicules sur les routes et autoroutes, notamment dans le cadre des trajets domicile-travail.
Aussi, ATMB et le Pôle métropolitain du Genevois français cofinancent les trajets des passagers covoitureurs sur l’Autoroute Blanche ou sur le réseau secondaire, dès lors qu’ils se déplacent sur le territoire du Genevois français, avec a minima un point d’arrivée ou de départ sur le territoire. Pour savoir facilement si le trajet est éligible, il suffit de se renseigner sur : jecovoit.atmb.com.

Ce financement porte sur quatre trajets de 30 km maximum par semaine, à raison de 0,10 € remboursés par kilomètre parcouru (selon la tarification Klaxit). Il représente un vrai geste financier pour encourager cette pratique : jusqu’à 12 € perçus par semaine pour le conducteur, et gratuit pour le passager !

Pour pouvoir bénéficier du financement de son trajet, les covoitureurs doivent certifier leur covoiturage sur l’application Klaxit. Au moment de la validation du trajet, le conducteur et le passager devront utiliser la preuve de covoiturage de l’application. Une fois le trajet validé, le conducteur recevra automatiquement le montant défini par l’application.

"Nos équipes ont la conviction, depuis longtemps, que le covoiturage est un outil essentiel pour améliorer l’efficacité du système de transport. Aussi, nous agissons pour proposer à nos clients des services nouveaux de covoiturage qui les aident à changer leurs habitudes, qui leur font gagner du temps, de l’argent, et qui répondent à leurs aspirations profondes de voir diminuer le nombre de véhicules en Haute-Savoie" précise Thierry Repentin, président d’ATMB.

"Le Pôle métropolitain initie de multiples démarches à l’échelle du Genevois français dans l’esprit d’accentuer les changements de comportement, avec une réelle prise de conscience autour de la transition écologique et nos manières de se déplacer. Covoiturage, autopartage, accompagnement des entreprises, valorisation des modes de transports collectifs et engagements pour de nouvelles infrastructures de transports "propres", constituent nos axes principaux pour y parvenir", Jean DENAIS, président du Pôle métropolitain du Genevois français

Pour ATMB, une nouvelle version expérimentale de l’offre JE COVOIT

 
"En septembre 2018 nous avions lancé à titre expérimental l’offre JE COVOIT, avec une réduction de 5 euros sur la facture mensuelle d’autoroute pour les covoitureurs. Plus de 600 réductions ont été accordées. C’est bien, mais c’est trop peu. Alors nous avons souhaité faire évoluer cette offre. Maintenant, nous voulons féliciter le passager qui accepte de ne plus prendre son véhicule. C’est un effort important que de renoncer à sa voiture au quotidien. C’est ce que nous avons voulu reconnaitre et encourager avec cette nouvelle offre. Bien sûr le partage de coût du trajet sera compensé directement au conducteur, qui devrait aussi y retrouver son compte" précise Anne-Laure Gaultier Dumortier, directrice clientèle d’ATMB.

A propos d’ATMB :
La société Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) est en veille permanente sur les nouveaux modes de transports. En traversant les montagnes et en rétrécissant le territoire, elle rapproche ses conducteurs en diminuant leur temps de trajets, tout en assurant leur sécurité.
Située au coeur des Alpes et au pied du Mont-Blanc, ATMB compte plus de 340 salariés pour l’Autoroute et la Route Blanches (A40 et RN205). Elle dessert aussi la Suisse par deux liaisons autoroutières transfrontalières (A411 et A41) et l’Italie, par le Tunnel du Mont-Blanc dont elle est concessionnaire avec son homologue italien SITMB.
ATMB est détenue par l’Etat, les collectivités territoriales et des actionnaires privés. Elle est titulaire d’un contrat de concession avec l’Etat français jusqu’en 2050.

A propos du Pôle métropolitain du Genevois français :
Le Pôle métropolitain du Genevois français constitue la partie française de l’agglomération transfrontalière du Grand Genève. Regroupant 8 intercommunalités et plus de 420 000 habitants, il a pour mission principale de porter un projet d’aménagement et de développement du territoire dans 4 principaux domaines : la mobilité, l’aménagement du territoire, la transition énergétique et le développement économique. Avec plus de 10 000 nouveaux habitants chaque année et près de 15 voitures supplémentaires chaque jour sur le Genevois français, la réduction de la congestion routière représente l’un des enjeux prioritaires du Pôle métropolitain.