Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Communiqué de presse
Publié le 12.04.2022

Les équipes d’Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc déploient un programme d’investissements de près de 52 millions d’euros en 2022 pour l’Autoroute et la Route Blanches, soit 130 km de réseau. Il s’articule autour des trois priorités : la poursuite du « Carnet de route #environnement », la sécurité des conducteurs et des équipes d’ATMB, la qualité du service rendu aux clients et les aider à réduire leur empreinte environnementale en encourageant les nouvelles mobilités : électrique, hydrogène, covoiturage, véloroutes...

Sécurité : rénovation des encorbellements du défilé Sainte Marie et travaux de chaussées entre les tunnels du Chatelard et des Chavants sur la RN205

Rénovation défilé Sainte Marie Sur la Route Blanche (RN205), un programme de rénovation sera mené sur le défilé Sainte Marie, une section de 1 km du sens descendant, en direction de Mâcon/Genève. Cette portion de route à flanc de montagne, située entre Les Houches et le diffuseur de Vaudagne, est le secteur le plus sinueux de la RN205. Il s’agit de renforcer la sécurité des conducteurs avec l’élargissement des voies pour diminuer la sinuosité. Cette section a la particularité de posséder des encorbellements qui seront rénovés et élargis. L’objectif est de rendre possible, à terme, la circulation à double sens en cas de fermeture du Tunnel des Chavants, dans le sens montant, lors de travaux ou en cas d’incident. Pour éviter les trafics estivaux très denses, les travaux se déroulent en six phases entre 2022 et 2025. Dès septembre et jusqu’à début novembre, le sens descendant sera basculé sur le sens montant avec la mise à double sens du Tunnel des Chavants. Ces travaux représentent un investissement total de 13,2 millions d’euros, dont 2,5 millions d’euros en 2022.

8 km de chaussées seront renouvelés entre les tunnels du Chatelard et des Chavants. Sur une longueur de 4 km dans chaque sens de circulation, les chaussées seront rénovées de mai à juin 2022. Ces chaussées seront renforcées avec un rabotage profond, jusqu’à 25 cm. Dans le cadre de leur Carnet de route #environnement, les équipes d’ATMB poursuivent leur politique volontariste de réduction des déchets : les enrobés seront recyclés jusqu’à 50 %.

La circulation se fera à double sens, sur le sens descendant, puis le sens montant. Ces travaux de chaussées représentent un investissement de 3,3 millions d’euros pour ATMB.

Deux planches expérimentales pour tester de nouvelles méthodes de renouvellement. D’une durée de vie moyenne de 12 ans, les chaussées doivent garantir une bonne adhérence pour la sécurité des conducteurs, d’où leur renouvellement régulier. Les chantiers de chaussées représentent un poste qui mérite de progresser pour devenir moins énergivore.
Dans les appels d’offres de renouvellement de chaussées, ATMB laisse fréquemment la possibilité aux candidats de proposer des variantes et aussi des expérimentations. C'est ce qui nous permet de tester tout au long de l'année de nouvelles techniques qui permettent de faire avancer l'état de l'art afin de baisser, année après année, l’empreinte carbone de nos chaussées, et plus globalement celle de notre infrastructure.
C’est le cas le 12 avril, sur la RN205 : une planche de 700 mètres d’enrobés haute adhérence et moindre résistance au roulement est expérimentée sur le sens descendant, juste avant de rejoindre l’A40 à Passy.
Le 4 mai, sur le chantier de chaussées de la plateforme de péage de Viry, une surface de 10 000 m² sera rénovée avec le retraitement sur place de la chaussée. Les deux tiers de cette chaussée seront régénérés avec un liant bas carbone et un tiers avec un liant hydraulique traditionnel. Cette méthode permet de limiter au maximum l’empreinte environnementale du chantier puisqu’il supprime l’apport de matériaux neuf (granulats) et son transport.

Améliorer le voyage de nos clients sur notre réseau :

Une nouvelle aire de services à Valleiry en direction de Mâcon et la création d’un nouveau site Internet pour ATMB

Le nouveau site internet devrait être en ligne le 4 mai prochain, les équipes ont travaillé à une meilleure intégration du trafic en temps réel ainsi qu’un nouvel espace pour les abonnés télépéage plus adapté à leurs attentes. Il représente un investissement de 950 000 euros. Sans oublier l’application mobile trafic qui a été lancée en 2020, à télécharger sur son smartphone : ATMB Trafic permet de personnaliser l’information trafic en temps réel selon son trajet et d’être notifié des travaux en cours.

A Nangy, un nouveau bâtiment de supervision de l’ensemble des péages a permis de centraliser l’ensemble des équipes pour la téléexploitation de tous les péages d’ATMB. Il représente un investissement de 3,2 millions d’euros.

Aire de service de ValleiryA Valleiry, en direction de Mâcon, l’aire de service a été complètement rénovée et sera ouverte aux conducteurs à la mi-avril. Totalement rénové et intégré au cadre campagnard du Genevois, ce nouvel espace propose de nombreux services à retrouver :

  • un restaurant Flunch avec salle panoramique et terrasse, espace détente et Flunch Café pour une restauration légère.
  • Une boutique spacieuse avec des produits locaux
  • Une station AS24 pour nos conducteurs professionnels

Ces travaux représentent un investissement total de 8,5 millions d’euros pour Total et 4 millions pour ATMB.

 

Aider les conducteurs à réduire leur empreinte environnementale en encourageant les nouvelles mobilités :

ATMB agit sur sa propre activité. Pour autant, l’essentiel reste d’agir sur la motorisation des conducteurs qui utilisent l’autoroute et les réseaux secondaires. Pour ses clients, les conducteurs, ATMB leur permet de réduire leurs émissions lorsqu’ils se déplacent sur son réseau : Les détenteurs de véhicules 100 % électriques bénéficient d’une réduction sur le prix du péage ATMB de 80 %, ce qui est très incitatif.

Il s’agit aussi de proposer de nouveaux points de recharge, nécessaires pour continuer d’encourager cette mobilité. Pour la fin de l’année 2022, toutes les aires de services d’ATMB seront équipées de bornes de recharges électriques rapides, avec notamment l’arrivée de :

  • six superchargeurs sur la nouvelle aire de Valleiry vers Mâcon dès juin,
  • sept sur l’aire de Valleiry en direction de Chamonix, en remplacement des bornes classiques,
  • et sur l’aire des Houches sur la RN205.

Ils viennent compléter les bornes déjà présentes sur les aires de service de Bonneville, Passy et au Tunnel du Mont Blanc.

Encourager les solutions à 0 émission, notamment l’hydrogène vert avec Alp’Hyne. Ce projet est ouvert à toutes les entreprises et collectivités qui souhaitent décarboner leur mobilité. Il aboutira à la création d’une station de production d’hydrogène vert et sa distribution à Bonneville en 2024. Le projet attend la décision de l’ADEME.

Voie de covoiturage BardonnexPour encourager le covoiturage, ATMB réfléchit à pérenniser la voie de covoiturage à Vallard (Gaillard) et à l’étendre sur Bardonnex. Toujours en expérimentation, nous réalisons trois enquêtes de suivi. Les derniers résultats de l'enquête ont été livrés récemment et sont plutôt encourageants :

  • un gain de temps de 5 minutes pour les covoitureurs
  • une bonne compréhension de la signalisation
  • 37 % des covoitureurs affirment que c’est la nouvelle voie qui les a incités à covoiturer

Seul bémol, un taux de fraude trop important, qui heureusement ne remet pas en cause l'utilité même de la voie.

Les véloroutes : ATMB poursuit ses investissements pour développer les « modes doux »
ATMB réfléchit à une approche globale de la mobilité. SI notre cœur de métier est l’autoroute, les équipes d’ATMB ont compris que les haut-savoyards et les riverains attendent de nouveaux modes de transport complémentaires à la route. Le « tout voiture » n’est plus et la volonté de tous est de renforcer les modes dits « doux ».

Véloroute, passerelle Collonges sous SalèveEntre 2016 et 2021, ATMB a investi près de 700 000 euros pour le développement des véloroutes. Pour 2022 et les cinq prochaines années, ce sont 800 000 euros qui sont programmés. En témoigne par exemple, la nouvelle passerelle piétonne et cyclable de Collonges-sous-Salève qui sera inaugurée début mai. Sur le même itinéraire, à Feigères, ATMB cofinance la véloroute pour 300 000 euros. D’autres aménagements liés à l’aménagement complet de la voie verte Léman – Mont Blanc ou de la ViaRhôna, entre le Lac Léman et la méditerranée sont soutenus par ATMB et seront contractualisés en 2022.

« Carnet de route #environnement » : la protection des zones de captage d’eau potables à proximité de l’A40 et le soutien à la biodiversité

Travaux de protection des captages d'eau potable à ClusesPour préserver le territoire que l’autoroute traverse, les équipes d’ATMB ont décidé de protéger toutes les zones de ressources en eau potable traversées par l’A40 et la RN205.
Engagé en 2021, le programme de protection se poursuit en 2022. A Cluses, le chantier de construction de sept bassins et de l’étanchéité de la chaussée se terminera début mai. 
A Sallanches, la construction d’un bassin de 145 mètres de long et de l’étanchéité sur 1,5 km d’autoroute se poursuivra jusqu’en octobre.
Ces travaux représentent un investissement de 6,4 millions d’euros, sur total de 24 millions sur 2021-2025.

Rampe à poissons à Cluses Sous l’autoroute, à Cluses, dans le lit de l’Arve, les équipes d’ATMB achèvent l’effacement d’une rampe de 3,40 mètres, afin de permettre aux poissons, notamment la truite, de remonter le courant pour la fraie, entre le lac Léman et Passy. Cette réhabilitation du lit de l’Arve est cohérente avec le travail qui est engagé depuis plusieurs années pour rétablir les corridors biologiques rompus il y a des dizaines d’années, afin que la faune terrestre et aquatique puisse vivre et se déplacer librement, sans frontières de pays ou d’infrastructures, à l’image des écoponts de Viry ou d’Arenthon.
Ce projet représente 450 000 euros d’investissements, dont 183 233 financés par l’Agence de l’Eau.

Sous l’autoroute encore, les équipes d’ATMB profitent de la rénovation de ses ouvrages hydrauliques (permettant le passage de cours d’eau) pour aménager des banquettes pour la petite faune terrestre et des barrettes pour les poissons. Ce sera le cas à Archamps et à Arenthon pour un montant de 330 000 euros en 2022.

Pour protéger du bruit les riverains de la RN205 aux Houches, un mur antibruit sera construit entre 2022 et 2024. D’une longueur de 900 mètres, il sera construit progressivement pour un investissement total de 4,5 millions d’euros, dont 965 000 euros en 2022.

A propos d’ATMB :

La société Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) est en veille permanente sur les nouveaux modes de transports. En traversant les montagnes et en rétrécissant le territoire, elle rapproche ses conducteurs en diminuant leur temps de trajets, tout en assurant leur sécurité. Située au cœur des Alpes et au pied du Mont-Blanc, ATMB compte plus de 340 salariés pour l’Autoroute et la Route Blanches (A40 et RN205). Elle dessert aussi la Suisse par deux liaisons autoroutières transfrontalières (A411 et A41) et l’Italie, par le Tunnel du Mont-Blanc dont elle est concessionnaire avec son homologue italien SITMB. ATMB est détenue par l’Etat, les collectivités territoriales et des actionnaires privés. Elle est titulaire d’un contrat de concession avec l’Etat français jusqu’en 2050.