Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Communiqué de presse
Publié le 04.04.2019 Bonneville

Les équipes d’Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc déploient un programme d’investissements de 45 millions d’euros en 2019. Il s’articule autour des trois priorités : la poursuite du « Carnet de route #environnement », la sécurité des conducteurs et des équipes d’ATMB, la qualité du service rendu aux clients. Sur l’Autoroute et la Route Blanches, soit 130 km de réseau, le montant des investissements est de 39 millions d’euros. Au Tunnel du Mont Blanc, soit 11,6 km, les investissements s’élèvent à 13 millions d’euros(1), soit 6,5 millions d’euros pour ATMB.

« Carnet de route #environnement » : deux écoponts à Viry et Arenthon ainsi qu’un nouveau parking de covoiturage de 70 places à Passy

En construction depuis janvier, l’écopont de Viry (A40) sera achevé à l’automne 2019. Il permettra à la petite, moyenne et grande faune de relier le Salève et le Vuache à la plaine genevoise. Il a notamment été dimensionné pour le passage du cerf, animal le plus exigeant pour traverser un ouvrage. Sa largeur importante de 25 mètres, soit l’équivalent de 6 voies de circulation, évitera l’effet couloir dissuasif pour la grande faune.

Co-financeurs à parts égales pour un montant de 4,3 millions d'Euros, ATMB et l’Etat de Genève ont travaillé en concertation avec les acteurs locaux impliqués pour la préservation de la biodiversité : le monde agricole, les chasseurs, les associations naturalistes et les collectivités territoriales. Conçu sans pile centrale, cet ouvrage a été pensé afin de minimiser les balisages en phase chantier. Une coupure de l’A40 entre Saint-Julien-en-Genevois et Eloise sera programmée durant quatre nuits la semaine du 13 mai afin de poser les poutrelles du pont. Dans un souci de minimiser la gêne au trafic, les fermetures se déroulent la même nuit que la maintenance semestrielle du Vuache. La construction de l’écopont s’achèvera fin août 2019. L’automne sera dédié aux plantations.

Sur la commune d’Arenthon (A40), un écopont verra le jour durant l’été 2019. Il s’agit de transformer l’actuel pont routier de la Papeterie au-dessus de l’A40 en passage dédié à la petite et grande faune sur le corridor Glières – Môle. Ces travaux sont réalisés dans le cadre du Contrat Vert et Bleu² « Arve Porte des Alpes ». A travers ce contrat, ATMB s’engage pour permettre à la faune de franchir plus facilement l’infrastructure linéaire qu’est l’Autoroute Blanche et rétablir les corridors écologiques.

Les travaux se déroulent de juin à septembre. Les plantations seront réalisées en fin d’année. Ce pont mesurera 6 mètres de large et 50 mètres de long. Cette transformation représente un investissement de 700 000 euros pour ATMB, cofinancés en partie par la région AURA. ATMB est l’acteur autoroutier français le plus innovant et le plus engagé pour le développement du covoiturage du quotidien. Déjà fière de proposer le taux de places de covoiturage au kilomètre le plus élevé de France, ATMB conforte cette position avec l’ouverture d’un nouveau parking de 70 places de covoiturage à Passy (A40), au niveau de l’entrée et sortie n° 21. Il portera ainsi l’offre de parkings à plus de 300 places pour les 110 km d’autoroute. Les travaux débuteront à l’automne pour une mise en service fin 2019. Il représente un investissement de 480 000 euros, financés à 50 % par ATMB et 50 % par la commune de Passy.

Sécurité : rénovation des encorbellements de la descente des Egratz et travaux de chaussées entre Etrembières et Archamps ainsi qu’à Bardonnex 

Sur la Route Blanche (RN205), un programme de rénovation sera mené sur une section 1,5 km du sens descendant, en direction de Macôn/Genève. Cette portion de route à flanc de montagne, située entre Servoz et Passy, a la particularité de posséder des encorbellements. C’est-à-dire qu’une partie de la chaussée dépasse du sol, à la façon d’un balcon. Cette portion sera entièrement rénovée : l’ensemble de la chaussée ainsi que tous les encorbellements. Pour éviter les trafics estivaux très denses, les travaux se déroulent en cinq phases entre 2019 et 2021, dont deux en 2019. Du 15 avril au 5 juillet, puis du 2 septembre au 8 novembre. Le sens descendant sera basculé sur le sens montant, avec la mise à double sens du viaduc des Egratz. Ces travaux représentent un investissement total de 8 millions d’euros, dont 3,3 millions d’euros en 2019.

 

 

20 km de chaussées seront renouvelés entre Etrembières et Archamps. Dans le cadre de leur « Carnet de route #environnemental », les équipes d’ATMB continuent d’appliquer leur politique volontariste de réduction des déchets : les enrobés seront recyclés jusqu’à 50 % en couche de roulement. Ces travaux se dérouleront en deux temps : du 11 juin au 19 juillet pour le sens Mâcon – Chamonix et du 9 septembre au 25 octobre pour le sens Chamonix – Mâcon. Pour diminuer la gêne aux clients, les deux voies de circulation seront rétablies pour le trafic pendulaire du matin et du soir. La pose des chaussées se déroulera la nuit. A Bardonnex, les chaussées de la plateforme douanière du sens Suisse-France, après le passage de douane jusqu’au pont, seront reprises de nuit, entre le 22 et le 31 juillet. La circulation restera possible par une déviation sur les voies du parking. Ces travaux de chaussées représentent un investissement de 3,5 millions d’euros en 2019 pour ATMB.

 

Au Tunnel du Mont Blanc, le portail thermographique de contrôle de la température des poids-lourds avant d’entrer dans le tunnel sera remplacé pour profiter des toutes dernières technologies en matière de caméras thermiques. Passage obligé de tous les poids lourds, il est mis en service après une phase expérimentale qui a été menée en 2018. Il représente un investissement de 200 000 euros(1). 

Toujours au tunnel, les 76 panneaux à message variable lumineux utilisés notamment en cas d’événement pour donner des consignes de sécurité aux conducteurs sont remplacés. En complément du texte, ils permettront désormais d’afficher par exemple des pictogrammes animés pour une meilleure compréhension, notamment des conducteurs étrangers. L’investissement est de 1,5 millions d’euros(1). 

En 2019, des études sont lancées pour la poursuite du remplacement de la dalle du tunnel, sur 1,2 km, de part et d’autre de la portion de dalle rénovée en 2018. Les travaux se dérouleront en 2020.

Dans le cadre de la maintenance préventive du tunnel et pour anticiper le cycle de vie des équipements, les 8 000 sources d’éclairage du tunnel seront remplacées (investissement : 700 000 euros (1)) et l’ensemble du réseau incendie sera rénové : réservoirs, pompes, conduites et poteaux incendie. Cet équipement clé du dispositif de sécurité du tunnel sera rénové de 2019 à 2021 et représente un investissement de 2,7 millions d’euros(1).

 

Améliorer le voyage de nos clients sur notre réseau : une nouvelle aire bidirectionnelle à Bonneville et la création d’un nouveau site Internet pour le Tunnel du Mont Blanc

Les équipes du GEIE du Tunnel du Mont Blanc mettront en ligne un nouveau site internet, avant les grands trafics d’été. Plus ergonomique, il facilitera le voyage des vacanciers mais aussi des abonnés. Il intègre de nouvelles fonctionnalités pour suivre la consommation de son carnet d’abonnements et permettra une consultation plus fluide du trafic en temps réel. Il représente un investissement de 150 000 euros(1).

Toujours au tunnel, l’aire de régulation des poids-lourds de Passy sera réaménagée avec la reprise du plan de circulation et la mise en place d’un système de gestion de trafic (feux, barrières…). De nouveaux bâtiments sanitaires pour les usagers de l’aire seront installés. Ces travaux se dérouleront de 2019 à 2021 et représentent un investissement de 2,5 millions d’euros(1).

 

Une partie de la nouvelle aire de services de Bonneville verra le jour en mai 2019 avec l’ouverture de la boutique pour les conducteurs en direction de Chamonix. 
La passerelle piétonne qui reliait les deux aires actuelles a été supprimée pour laisser place futur au pont routier qui permettra d’accéder à la nouvelle aire dans les deux sens de circulation. Cette aire sera plus grande et mieux adaptée aux besoins des clients de l’Autoroute Blanche, notamment aux véhicules électriques avec sept bornes de recharge Ionity. Le nombre de places de parking sera augmenté : 168 places pour les véhicules légers et 122 pour les camions, contre 152 et 38 actuellement.
L’espace d’accueil proposera de très nombreux services pour rendre les pauses des conducteurs agréables : une offre de restauration élargie, avec les enseignes Léo bistrot, Starbucks et Petit Casino, des espaces de jeux pour enfants ou encore des salons de détente. Ce nouvel espace permettra de mettre en avant les produits locaux et d’imaginer des animations, notamment lors des grands départs en vacances, pour promouvoir le territoire. Une terrasse de 250 m2 offrira une vue panoramique sur les massifs environnants. Ce projet intègre un volet environnemental important avec des aménagements pour la faune locale et la construction d’un mur anti-bruit pour les riverains.
Ces travaux représentent un investissement total de 22,7 millions d’euros (14,7 millions pour ATMB, qui prend en charge la construction du pont, des parkings et des giratoires, et 8 millions pour Shell sur la station et le bâtiment).
L’ouverture de l’aire dans les deux sens de circulation grâce au nouveau pont aura lieu début 2020.

 

(1) Financés à parts égales entre aTMB et son homologue italien la SITMB 

(2) Signé aux côtés notamment du syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses affluents (SM3A), de la région Auvergne Rhône-Alpes et du Conseil Départemental 74