Vous avez commencé la souscription d'un abonnement télépéage Reprenez là ou vous en étiez
Actualités

Le tout nouveau système centralisé de pilotage des équipements de sécurité dans le Tunnel du Mont Blanc a été lancé le 12 Janvier 2017. A la pointe de la technologie avec ce nouvel outil, le Tunnel du Mont Blanc reste une référence mondiale en termes d’innovation, mais également de sécurité.

Définition de la GTC

La GTC (Gestion Technique Centralisée) est l’intelligence artificielle du Tunnel. C’est un dispositif déployé dans le Tunnel du Mont Blancet qui comprend à ce titre des caméras de surveillance, des capteurs, des détecteurs, etc. La GTC permet de contrôler et coordonner les 11 000 équipements du Tunnel.

Dénommé LOGOS (acronyme de Localiser, Organiser et Gérer les Opérations de Sécurité), ce nouveau système informatique déployé dans le Tunnel du Mont Blanc est à la pointe de la technologie. Il analyse en permanence 36 000 données de sécurité remontées par les 157 caméras et les 4 000 capteurs positionnés le long du Tunnel.

Gestion technique centralisée : objectifs

La GTC a plusieurs objectifs : elle permet d’améliorer encore la réactivité des opérateurs et le traitement des informations grâce à des automatismes ou à des commandes manuelles. Elle facilite également la mise à disposition de statistiques concernant le fonctionnement et la gestion de la maintenance de chaque équipement.

Enfin, la GTC permet d’automatiser plusieurs paramètres comme l’éclairage,  la ventilation, la fermeture des barrières à l’entrée du Tunnel ou encore l’adaptation des outils de supervision. En comparaison avec le précédent système, il permet de stocker 36 fois plus de données concernant l’entraînement des équipes. LOGOS est disponible sur deux plateformes identiques en France comme en Italie.

La GTC mise en place le 12 Janvier 2017

C’est Cédric Petitcolin, le chef de projet du département technique et informatique, qui a présenté le 12 janvier 2017 ce nouveau système informatique, dédié à la sécurité au Tunnel du Mont Blanc.

Il a évoqué les nombreuses fonctionnalités permettant aux 22 opérateurs qui se relaient 24h/24, de piloter en quelques clics l’intégralité des équipements liés à la sécurité dans le Tunnel. Concrètement, ce système peut repérer une voiture à l’arrêt dans le Tunnel, puis proposer aux opérateurs d’activer les mesures adaptées : alerte des secours, fermeture du Tunnel, déclenchement de la ventilation, abaissement des barrières, etc.

Au total, 4 millions d’euros ont été investis dans le déploiement de LOGOS par ATMB et son homologue italienne SITMB. LOGOS a vu le jour au terme d’1 million de tests dont 12 000 en conditions réelles lors des 25 nuits de fermeture.