You started taking out a toll subscription Get back there or you were
Communiqué de presse
Publié le 20.01.2020 Bonneville

Thierry Repentin, président d’Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB), a présenté ses vœux vendredi, en présence du préfet de Haute-Savoie, Pierre Lambert. 
C’est sur la commune de Gaillard, non loin de la 1ère voie de covoiturage sur autoroute de France, qu’ATMB a convié les élus de Haute-Savoie et ses partenaires afin de partager le bilan à un an de cette expérimentation inédite :  le nombre de véhicules accueillant au moins deux personnes a progressé de 2 % le matin, tandis que les temps de parcours pour traverser la frontière se sont raccourcis, jusqu’à 4 minutes pour les covoitureurs selon la congestion. 
Cette expérimentation sera donc prolongée de deux ans et ATMB testera dans les prochaines semaines un tout nouveau système de caméras de comptage des occupants d’un véhicule afin de lutter contre la fraude.
Toujours engagée pour promouvoir le covoiturage et changer les mobilités en Haute-Savoie, ATMB a annoncé le lancement prochain d’une nouvelle version de l’offre Je Covoit’ en partenariat avec le Pôle Métropolitain du Genevois. Cette dernière s’adresse au passager covoitureur, utilisant l’application Klaxit. Il verra ses trajets financés qu’il utilise l’autoroute ou le réseau secondaire.
ATMB a également annoncé le lancement très prochain de son application mobile d’information trafic en temps réel sur l’Autoroute Blanche et la RN205, téléchargeable gratuitement dans les toutes prochaines semaines.
En 2020 également, ATMB investira près de 41 millions d’euros sur l’Autoroute et la Route Blanches et au Tunnel du Mont Blanc, avec notamment la poursuite de la réfection de la dalle au Tunnel du Mont Blanc et des encorbellements de la chaussée sur le sens descendant des Egratz. 
ATMB a également annoncé l’interdiction des poids lourds de catégorie euro 4 au Tunnel du Mont Blanc à compter du 1er juillet 2020.

Elus de la Haute-Savoie et représentants de l'ATMB pour les voeux 2020 ATMB

De gauche à droite : 
Jean-Paul Bosland, maire de Gaillard ; Virginie Duby Muller, députée de la 4e circonscription de Haute-Savoie, Philippe Redoulez, directeur général d’ATMB, Christian Monteil, président du conseil département de Haute-Savoie ; Claude Haegi, administrateur d’ATMB ; Pierre Lambert, préfet de Haute-Savoie ; Thierry Repentin, président d’ATMB.

Voie de covoiturage de Thonex/Vallard : 

  • 2 % de covoitureurs en plus et 35 % de bouchons en moins

1ère voie de covoiturage sur autoroute, binationale et avec passage de douaneLe 8 octobre 2018, ATMB et le Canton de Genève ont créé la 1ère voie de covoiturage sur autoroute, binationale et avec passage de douane. Cette voie rend le passage de la douane plus rapide aux véhicules avec au moins 2 occupants. Un gain de temps forcément incitatif pour récompenser les covoitureurs, sur cet axe autoroutier qui accueille jusqu’à 22 000 véhicules les jours de semaine.
Le bilan dressé par le CEREMA (centre d'études et d'expertise sur l'environnement et la mobilité, placé sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire) prouve la pertinence de ce dispositif.
Le nombre de véhicules « covoitureurs » a progressé de 2 % le matin, il est passé de 10,8 % en 2018 à 12,9 % ; tandis que les temps de parcours des covoitureurs pour traverser la frontière se sont raccourcis : jusqu’à 4 minutes de moins selon la congestion. 
Le nombre de bouchons qui se forment régulièrement sur l’autoroute en amont de la douane a lui aussi été réduit de 35 %. 
Ces chiffres sont très encourageants car durant la même période, le trafic global enregistré sur cette plateforme douanière a progressé dans le même temps de 10 %.
A l’issue d’un sondage mené auprès de 600 utilisateurs de cette plateforme douanière, 26% d’entre eux disent pratiquer davantage le covoiturage depuis l’ouverture de la voie. Mieux : 39% des covoitureurs affirment que leur pratique du covoiturage a été déclenchée par les nouvelles installations.

  •  Test de nouvelles caméras de comptage des occupants d’un véhicule

L’étude a également fait ressortir un point d’amélioration majeur à traiter : la fraude. Le taux d’autosolistes qui utilisent cette voie est de 8 à 13 %, selon l’heure et le sens de déplacement. Afin d’améliorer ce point, les équipes d’ATMB vont tester d’ici fin janvier, deux systèmes de caméras à comptage d’occupants avec deux prestataires Egis et Macq. Ces derniers ont eux aussi ont besoin de confronter aux situations réelles ce tout nouveau procédé : la nuit, sous la pluie, en cas de brouillard, etc.
Nous installerons des caméras test le long de la voie de covoiturage qui détectent le nombre d’occupants du véhicule. A terme, lorsque le système sera efficace, les caméras commanderont la barrière qui s’ouvrira s’il y a au moins deux personnes dans le véhicule. Si ce n’est pas le cas, la voiture devra rejoindre la voie de circulation normale. Nous sommes une nouvelle fois accompagné par le CEREMA afin de mesurer l’efficacité de ce dispositif.

Incitation au covoiturage : une nouvelle version de JE COVOIT’ destinée aux passagers 

Fin janvier, ATMB et le Pôle Métropolitain du Genevois Français lancent une nouvelle version de l’offre JE COVOIT’, afin de financer les trajets du passager covoitureur. Le passager qui covoiturera via l’application Klaxit, verra son trajet financé, qu’il utilise l’autoroute ou le réseau secondaire. Ce sont ATMB et le pôle métropolitain du Genevois français qui paieront au conducteur les trajets dus par le passager. Par exemple, pour un parcours entre Bonneville et Genève, soit 28 km, le trajet sera gratuit pour le passager. ATMB et le Pôle Métropolitain financeront les 2,80 € dus au conducteur.

Cette offre s’applique sur tous les trajets réalisés sur le territoire du Pôle et dans la limite de 4 000 trajets de 30 km maximum. 

Une application mobile pour être informé du trafic en temps réel

Application mobile ATMB pour être informé du trafic en temps réelÊtre mieux informé de son temps de trajet sur l’autoroute avant et pendant son trajet selon les événements est une attente très forte de nos clients réguliers. Aussi dans les prochains jours de février, les équipes d’ATMB lancent leur nouvelle application mobile d’information trafic en temps réel sur l’Autoroute et la Route Blanches. Actuellement en test auprès de clients volontaires, elle sera téléchargeable gratuitement d’ici quelques semaines. 

 

Thierry Repentin président d’ATMB« Nos équipes ont la conviction, depuis longtemps, que le covoiturage est un outil essentiel pour améliorer l’efficacité du système de transport. Aussi, agissons pour proposer à nos clients des services nouveaux de covoiturage qui les aident à changer leurs habitudes, qui leur font gagner du temps, de l’argent, et qui répondent à leurs aspirations profondes de voir diminuer le nombre de véhicules en Haute-Savoie » précise Thierry Repentin, président d’ATMB.

 

Investissements 2020 : 41 millions au service de la sécurité et le confort des clients

ATMB investira 33,5 millions d’euros sur l’Autoroute et la Route Blanches, et 14,9 millions d’euros seront investis au Tunnel du Mont Blanc, à parts égales entre ATMB et la SITMB. Il s’agira notamment de poursuivre les travaux de rénovation de la dalle du tunnel, dans le cadre du programme pluriannuel d’entretien du génie civil de cet ouvrage, et avec le même soin de programmation qu’en 2018. Nous renouvellerons également la Détection Automatique d’Incident (DAI) qui analyse en permanence les images du trafic, via les 120 caméras, et déclenche immédiatement des alarmes en cas d’anomalie, comme l’arrêt d’un véhicule ou la présence d’un piéton. Ces éléments sont des piliers de la sécurité et nous continuerons de les faire évoluer afin de profiter des toutes dernières innovations technologiques.
Sur l’Autoroute et la Route blanches, nous poursuivrons pour la 2e année consécutive les travaux de réfection des encorbellements de la chaussée située sur 300 mètres de descente aux Egratz et nous achèverons les travaux annexes à la nouvelle aire bidirectionnelle de Bonneville avec la démolition de l’ancienne station et la finalisation des bretelles d’accès.

Tunnel du Mont Blanc : interdiction prochaine des poids lourds de catégorie euro 4 

Au Tunnel du Mont Blanc, les poids lourds euros 4 seront interdits à partir du 1er juillet 2020. Les poids lourds euros 5 et 6 sont les plus récents et bénéficient des dernières normes plus contraignantes sur les émissions de polluants. 
Au Tunnel du Mont Blanc, les euros 5 et 6 ont représenté 99 % du trafic en 2019. 

Le trafic en 2019 

Évolution du trafic moyen journalier sur l’Autoroute et la Route Blanches en 2019, comparé à 2018 : 

  • + 2 % sur l’A40 : 27 889 véhicules légers (+ 2 %) ; 2 829 poids lourds (+ 2 %)
  • + 2 % sur la RN205 : 20 209 véhicules légers (+ 1 %) ; 2 302 poids lourds (+ 7 %)
  • + 0,41 % au Tunnel du Mont Blanc : 3 604 véhicules légers (-0,09 %) ; 1 720 poids lourds (+ 0,91 %) ; 56 autocars (+ 19,4 %)

 

A propos d’ATMB :
La société Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) est en veille permanente sur les nouveaux modes de transports. En traversant les montagnes et en rétrécissant le territoire, elle rapproche ses conducteurs en diminuant leur temps de trajets, tout en assurant leur sécurité. Située au cœur des Alpes et au pied du Mont-Blanc, ATMB compte plus de 340 salariés pour l’Autoroute et la Route Blanches (A40 et RN205). Elle dessert aussi la Suisse par deux liaisons autoroutières transfrontalières (A411 et A41) et l’Italie, par le Tunnel du Mont-Blanc dont elle est concessionnaire avec son homologue italien SITMB.
ATMB est détenue par l’Etat, les collectivités territoriales et des actionnaires privés. Elle est titulaire d’un contrat de concession avec l’Etat français jusqu’en 2050.